VOYAGE AU COEUR DE LA PÊCHE

VOYAGE AU COEUR DE LA PÊCHE

A l’heure du développement durable, adoptons la récup’attitude et donnons
dans la liqueur 100° recyclée (ou presque !).

En d’autres termes, renouons avec les principes de nos aïeux, lesquels ne
jetaient rien, allant même jusqu’à conserver (sans mauvais jeu de mots) leurs
noyaux de pêches …

Retrouvée pour vous, cette recette vous permettra de joindre l’utile à
l’agréable, le pratique à l’original, l’économique au superflu (« luxe si
nécessaire » !).

LIQUEUR DE NOYAUX DE PECHES

Mettre à contribution sa tribu et récupérer 80 à 90 noyaux ! Le plus
compliqué étant de les faire patienter dans un bocal d’eau de vie au fur et à
mesure de leur arrivée …

Mais rien ne vous empêche : 1) d’organiser un grand goûter familial

2) de proposer un concours de lancer de noyaux (pourquoi ne pas inviter le
livre des records ?)

3) de prévoir une semaine de menus à base de pêches

4) ou plus simplement, d’en faire des confitures !

Bien sûr, vous n’oublierez pas de les laver et sécher !

Ce petit exercice de style accompli, laisser infuser 1 mois environ (le
compte à rebours commençant à partir du dernier noyau !).

Puis retirer les noyaux et ajouter le sucre dans l’eau de vie.

Remuer de temps en temps, jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu.

Filtrer au moyen d’une mousseline

Votre élixir est prêt !

Le petit plus de Mac Gyver (que ferions-nous sans lui !) : Pour
connaître le nombre de noyaux récupérés, pensez au post-it sur le bocal. A
moins que vous n’ayez envie de les recompter chaque fois …

A bientôt sur ma planète !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.