Aux anges !

Aux anges !

Qu’as-tu fais Tara ces jours derniers ?

Eh bien, je tentais vainement d’emmener en pique nique la figue sèche de Tiuscha, mais le temps ne s’y prêtait pas …

Pique-nique champêtre au milieu des grenouilles rousses, mais encore eut-il fallu que le soleil montrât le bout de ses rayons …

La pluie porte conseil dit-on, et demain il fera beau ! J’aimerais bien, moi aussi, vous offrir une recette inspirée !

Mais encore ?

DSC00879

J’ai vu se déployer les ailes de mon Angélique,
Effluves vertes, notes sucrées …
Parfum végétal

Géante céleste
Douceur ombellifère

C’est en mai, dit-on, que ses tiges sont les plus tendres …
Il m’en fallut couper quelques unes.
Oh ! Le doux prétexte que celui de vouloir sauver une jeune gerbora de l’ombre envahissante de mon angélique …

1 litre d’alcool de fruits
300 grammes d’angélique : Ôtez les feuilles. Coupez les tiges tendres en tronçons de 5 ou 6 cms et lavez-les, puis séchez-les
4 clous de girofle
4 baies de genièvre
Les graines contenues dans 4 capsules de cardamones
1 badiane
1/2 gousse de vanille fendue
400 grammes de sucre roux

Faites macérer le tout dans un grand bocal à fermeture hermétique … avec le petit caoutchouc, là …

Laissez dormir à l’ombre de votre vieux placard à confitures, en remuant de temps en temps : un mois.

Passez à travers une étamine, en pressant bien. Filtrez soigneusement ensuite et mettez dans une jolie bouteille, bien fermée.

Oubliez encore un mois, à l’ombre, avant de consommer

La recette existe aussi avec les graines d’angélique, mais je vous dirai déjà, dans un mois ou deux, ce que donne cette potion aux vertus stomachiques !

A suivre …

DSC00758

5 réflexions sur « Aux anges ! »

  1. Et bien je suis également aux anges de voir que l’on s’accorde !
    Merci beaucoup pour cette recette, même si cette année il y a peu de chance que j’en cueille !
    Bises !

  2. parfait comme ça… mieux vaut s’amuser… au jardin! tu sais pourquoi elle est appelée angélique, au fait? parce que les faiseuses d’anges s’en servaient pour … faire des anges. si nous savions la richesse que recèlent les plantes, nous passerions plus de temps… au jardin!

  3. Très belle introduction Comme je disais à Lili, j’en trouve chez moi mais au bord des routes… et je recherche un coin non pollué, en attendant de faire une belle recette comme celle que tu nous proposes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.