Sunday morning

Sunday morning

Parfois mes amis louent mon sens du rangement …

Il est vrai que quiconque vient chez moi rencontre un espace
-oserais-je dire une espèce- on ne peut plus zen, presque jusqu’au dénuement

Je suis assise, en ce moment, devant quelque chose qui, il y
a une heure à peine, ressemblait encore à une maison bien rangée. Je pense à
cette solide réputation de fille ordonnée construite presque malgré moi

Quiconque n’a jamais connu mon intérieur en dehors de ce que
je nomme ses « heures de visite », n’a jais connu le désordre …

Ne venez jamais chez moi à l’improviste.

Si vous vous annoncez pour une heure bien précise, ne songez même pas à sonner ne serait-ce que 5
minutes en avance.

Vous connaîtriez alors la même stupeur que l’époux de Mélusine

Je vous aurai prévenus.

Il m’est avis que derrière chaque obsédé du rangement et de
la perfection, derrière chaque Bree van de K., se cache l’individu le plus
désordonné qui soit.

Vivent chez moi deux personnalités, différentes mais
complémentaires, qui se connaissent et s’estiment, de loin. Il leur arrive
toutefois de se croiser régulièrement, un peu avant l’heure de la sortie des écoles,
le retour du guerrier ou la visite d’un ami.

Alors, le week-end, c’est un vrai casse-tête et une lutte
constante, presque épuisante.

Mais parfois éclosent de vrais petits bonheurs : une
recette griffonnée sur un bout de papier volant et qu’on cherchait depuis des
lustres. Parce que, c’est bien beau d’annoncer ses prochaines réalisations,
d’allécher la galerie avec un joyeux montage de photos, encore faut-il se
souvenir de ce que j’y vais mis, moi, dans cette recette née de mon imagination,
fertile mais volage.

Il y a toujours du bon à feng shuiser ses tiroirs de bureaux

Mais avant cela je vous laisse : quelques jeunes plants de bourdaine à installer. Comment refuser pareille invitation ?

9 réflexions sur « Sunday morning »

  1. Que s’est il passé sur ton blog, un relookage forcé ?
    Il y a quelques temps que je n’étais venue pour cause de déménagement moi même ( pense à changer tes liens je suis sur Over-blog maintenant)
    Bon dimanche

  2. En passant par chez toi, ce dimanche soir, bien épuisée par un méchant virus, pas grave mais tenace, je te fais un petit atchoum…non, coucou.
    J’attends avec impatience le résultat de ton super rangement zen…atchoum!
    T’inquiète… par mail pas de risque de contagion…atchaaa!!!

  3. OH Là là ! avant qu’Amélie ne naisse tout allé correctement mais depuis sa naissance et comme je veux toujours faire dix mille trucs et que nous avons attaqué des travaux !
    misère !!!!

  4. Tu n’imagines meme pas à quel point tu aurais pu écrire cela..pour moi ! nous avons c’est sur des points communs …mais en doutai je !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.