P’tit écolier …

P’tit écolier …

Bonjour,

On se connaît sûrement …

J’ai un vrai prénom dans la vie, vous savez. Au début, les gens me demandent toujours de le répéter, c’est un peu irritant à force, alors je le mâchonne entre mes dents. Je n’aime pas répéter. Mais une fois que vous connaissez maman, tout s’éclaire. Enfin presque …

Sur cet espace, vous me rencontrez parfois sous le pseudo un peu longuet (mais si vrai) de « l’Héritier du Nom » (Oserais-je dire du Non ?) Évidemment, encore une allusion à qui vous savez … Non, vous ne voyez pas. Tant pis !

Voilà. Aujourd’hui, je vous lance un SOS

Je voudrais juste dire « Les tables de multiplication, il n’y a pas pire torture dans une vie d’écolier. »

Quoique si, il y en a une autre, bien pire, c’est Tara qui me poursuit jusqu’à la porte de la voiture en brandissant ses miraculeuses cartes issues d’un jeu spécialement étudié pour t’aider à apprendre tes multiplications. C’est vrai qu’il est très bien fait, ce jeu. Là n’est pas le problème. Le souci (et c’est un euphémisme) c’est que Tara, les jeux de cartes, elle n’aime pas. Elle ne sait pas (Comme on dit dans le Nord) et elle n’aime pas, du tout, du tout. Là où ça se complique, c’est qu’elle aime encore moins sentir ne serait-ce qu’un dixième d’hésitation dans ma voix lorsqu’elle m’interroge, un micro battement de cils. Elle est très forte pour ça : pire qu’un détecteur de mensonges. Terrible.

Pour les jeux de société, c’est pas de sa faute. Tara, les jeux de société, elle a jamais connu. C’était pas dans les pratiques là où elle a grandi. » Pas le temps. Révise tes leçons. Avance-toi »

Donc, Tara, ce très sympathique outil ludique et cognitif qu’elle avait découvert chez la future nounou (Attention ! C’est de l’intello !) de Petite Planète -Je l’ai pas inventé non plus, celui-là … Faut dire, Tara, quand elle joue pas les tireuses de cartes, elle a souvent la tête dans les étoiles : ça me fait des vacances- elle l’a tout bonnement transformé en instrument de torture. Du style, en plein petit déj, « Tire une carte au hasard et donne-moi la réponse ». Déprimant.

Tara, ma chère maman, je voudrais pas être discourtois, mais il est grand temps que vous retourniez bosser. Desperate housewife, c’est un métier, un art et il est pas vraiment fait pour toi.

Et puis peut-être que ça te donnera envie de retourner plus souvent sur ton blog, histoire de dé-com-presser … Si tu vois ce que je veux dire …

Paraît que ce jeu existe aussi version « conjugaison » : pourvu qu’elle le découvre pas avant la fin de son congé bébé …


Découvrez Jacques Brel!

Addenda : Parole de pédagogue, Les Cartatoto, sans vouloir les citer, c’est :

_ Très très efficace

_ Redoutablement amusant

_ Et en plus, ça tient dans la poche …

(NDLR)

6 réflexions sur « P’tit écolier … »

  1. Trop drôle!!! Mais le terrible apprentissage des tables te poursuivras tout ta vie malheureux et moi aujourd’hui encore, mère et grand-mère je tremble et ma langue fourche quand on me pose la question fatidique du 7×8…un vieux blocage…8×7 c’est pareil…si on te pose la question.
    Ceci dit cher héritier du nom tu peux toujours dire à ta maman que plutôt que les cartes j’ai choisit un site ludique sur internet pour faire réviser les tables en jouant à mes p’tits écoliers…Il y en a même plusieurs. l’abus est l’ennemi du bien…les tables c’est particulièrement indigeste au petit déjeuner…
    7×8?…

  2. Cher héritier du nom, tu as de la chance que ta maman soit proche de toi, même pour t’infliger les révisions des tables, plus tard tu t’en rendras compte et tu béniras le ciel d’avoir eu une maman présente (à moins que tu ne sois un sale petit ingrat comme hélas, tous les enfants !), et puis, ta maman, a t elle envie de travailler elle aussi ?
    En tout cas, elle pourrait venir plus souvent sur son blog, ça c’est vrai ! Pas frapper, Tara !

  3. Coucou, ici les p’tits Mijoteurs. Wow, ta maman, elle fait fort.
    Chez nous, maman a juste collé les tables de multiplication au-dessus de notre bureau mais comme on ne fait jamais les devoirs assis à notre table… Alors maman s’amuse à nous prendre par surprise en nous posant des questions comme « 3×9 » au moment où l’on s’y attend le moins.
    Pfff, pas toujours facile la vie d’enfant.

  4. Mon pauvre Coco!
    Je suis comme toi, ma maman me forçait la main pour apprendre les tables…le fait est, que par esprit de contradiction, je ne les sait pas mieux, parce que vois-tu, ce n’était pas un jeu. Pas de cartes, pas de rêves, juste répéter sans chercher à comprendre. Alors je suis fâchée avec les chiffres. Quand mes Héritiers à moi en arriveront aux tables, je passerai la main au Roi. Moi je sais faire la table, mais pas les tables.Et pleins de mauvais jeux de mots.
    Profites bien de ta maman Héritier du nom, qui se donne assez de mal pour te faire des jeux de quelque chose de pas drôle. Petit veinard. Et embrasse la pour moi.

  5. Heu…
    Quel âge as-tu, ô héritier du nom ?
    Je trouve ton message, ma foi, extrêmement bien rédigé ! Et c’est une pro qui te parle, je suis rédactrice de métier.
    Bravo pour ce message rigolo, en ce qui me concerne, je sais toujours parfaitement mes tables de multiplication 40 ans après les avoir apprises par coeur, ce qui n’était pas folichon, mais a priori efficace…
    Profite bien de la présence de ta maman pour le temps qu’il lui reste avant la reprise
    Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.