Ballade Nomade

Ballade Nomade

Ceci est le premier jour du reste de tes vacances
Sur la route les lignes blanches
Et tes mots en transparence
Ne plus écrire dans l urgence
De l aube grise
À la nuit blanche
Émotion en direct

Passée Dijon
Le soleil dans ton cou
C est tellement nouveau
Et tout ce bleu partout

Sur les terres que tu traversés
Les moissons sont déjà faites

C est presque une indécence
Tant de chaleur

Comme une incandescence
A ton bonheur

2 réflexions sur « Ballade Nomade »

  1. Ma très chère Tara, que ce sudiste voyage te mène vers des rêves roses et verts, duveteux et onctueux! Je t’embrasse bien depuis ma Belgique frileuse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.