Crème de lentilles pour soir de flemme

Crème de lentilles pour soir de flemme

Avis de tempête sur ma lande
Les Père Noël s’envolent
Et les guirlandes jacassent

Quelques Girouettes de Clocher
Me tournent éminemment le dos
Je sais …

Mais sous le ciel bleu les nuages passent
Et j’ai traversé d’autres disgrâces.

A l’oraison, les peupliers se rendent
Chevelures déliées qui s’étendent

Et je défaille …

Quand dans ma galaxie, j’entends battre l’écho
De ta  planète   
Ancre bien plantée dans ma plaine
Tendre

Et cette recette crémeuse et complète
A réaliser sans peine

Philtre tarabiscotté que je t’offre aujourd’hui
Pour aussi voir ta vie
En Rose Corail …

Quelle histoire pour une soupe ! me direz-vous …
Et je vous sourirai …

Bien sûr !

Mais aujourd’hui, appelons cela :

CREME DE LENTILLES ROSES A LA CORIANDRE
Simple et roborative,
Pour plat unique hivernal
Un peu fatiguée
Lovée dans canapé
Bien au chaud
Dehors, il pleut
Et c’est tant mieux !

Le nom ne sera pas usurpé, je vous le promets !

Ingrédients d’un soir de flemme :

_ 375 grammes de lentilles corail bio
_ 1, 5 litre d’eau
_ 1 petite gousse d’ail dégermée (si vous n’aimez pas, remplacez par un peu plus de curry)
_ 3 portions de fromage fondu, type La Vache Qui Rit


_ 1 c. à café (bombée) de curry
_ 1 c. à soupe de vin blanc sec
_ Sel Herbamare et Poivre du moulin
_  2 c. à café  de coriandre

Recette :

Rincez, égouttez les lentilles
Jetez-les dans l’eau froide et portez à ébullition
Ajoutez l’ail et les épices
Le fromage fondu
Le vin blanc
Mélangez régulièrement

Maintenez à feu doux 30 minutes environ

Ajoutez la coriandre
Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire

Mixez (ou servez tel quel, mais dans ce cas, prenez peut-être
soin de retirer vos deux moitiés de  gousse d’ail)

DSC04005

En souvenir de l’amitié bouillonnante qui nous unit, mon
mixer plongeant et moi :
Tu as eu  la bonne
idée de me quitter
Et me voici revenue au temps du presse-purée …

Voyons cependant les effets positifs :

_ Epaules et bras ne s’en galberont que mieux
_ Et puis …

J’hésitais encore entre un ciré jaune marin, avec le chapeau
assorti (tout de même)  et un collier de
nouilles complètes …

Maintenant, j’ai trouvé mon cadeau de Noël Romantique !

Ne serait-ce que parce que (très sérieusement) je rêve de me confectionner ce Velouté de topinambours, soupçonné de rutabaga, étoilé de graines de tournesols

Là … chez Eau d’Ebène …

8 réflexions sur « Crème de lentilles pour soir de flemme »

  1. Soir de flemme mais repas délicieux ! C’est extra les lentilles corail. Je n’ai jamais testé avec la VQR tiens ! Ca doit donner un côté super onctueux, tout doux. A essayer !
    Bises et bon dimanche

  2. Mais c’est de la transmission de pensées ou quoi, cette affaire ? Regarde un peu chez moi…Pas de VQR mais du cumin… Pour jour de flemme…Mais chez toi, quel romantisme, quelle poésie…Tu transfigures si bien ce que j’ai si basiquement appelé « soupe épicée »…

  3. Vive les soirs de flemme, quand on peut manger de bonnes crèmes de lentilles (à la force des bras, en plus!!!). Trop mignonne d’avoir cité mon velouté, si joliement qualifié! Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.