Verrines de melon à ma façon

Verrines de melon à ma façon

DSC06781

C’était bon ?
Comme un melon !
Arrangé à la n’importe quoi ?
Comment ça ?!
Certes, la recette « primale » comportait aussi quelques lamelles de gorgonzola

Vous la trouverez !
Mais tout le monde n’aime pas, le gorgonzola

Dans ce cas …
Peut-être qu’ avec une petite sauce au muscat ?

Seulement voilà …
Ce soir-là,
Je n’avais qu’une heure devant moi …

Pour :

_ Réchauffer un plat qui avait mijoté la veille, un de ces curry de poulet dont je ne me lasse jamais !

_ Préparer mon entrée

_ Entrée en scène, chère Tara ?

_ C’est presque ça !

_ Dresser la table

_ Assortir diverses choses (toutes faites. J’ai honte) autour de l’apéritif. Cependant, je remplace toujours les sauces à diper du commerce par des fromage frais de chez ma fermière : Lorsque je dispose de 4 heures avant l’arrivée des invités, j’opte pour la version « poivre, ciboulette, estragon »  Je mixe le tout et je mélange avant de remettre au frais, sous film alimentaire. En version SOS, un de ces délicieux pots de fromage « ail et fines herbes » dont je vous ai parlé précédemment convient très bien et m’offre un temps précieux.

_ Répondre à l’appel du ventre, ce strident hurlement que lance ma petite planète lorsqu’elle veut me signifier qu’il est l’heure pour elle de manger !

Que croyez-vous qu’il arrivât ?!

Verrines de melon à ma façon

Pour une entrée fraîche et parfumée

Si simple et si rapide

Et pour Lavande, qui invite le melon chez elle du 1er au 14 septembre, !

DSC06774

Ingrédients :

_ De beaux melons bien murs (1 pour deux personnes)

_ Une excellent huile d’olive bio, extra vierge, première pression à froid

_ Poivre du moulin

_ De belle feuilles de basilic vert de mon jardin en pots.

Recette :

Deux heures avant l’entrée, plongez votre cuillère  parisienne dans la chair de vos melons et façonnez de jolies billes parfumées.

Déposez-les dans un saladier en même temps que vos feuilles de basilic, entières. Vous les aurez détachées de leur tige après avoir lavé et séché celles-ci.

Poivrez au fur et à mesure (pas trop tout de même)

Versez un bon filet d’huile d’olive.

Mélangez délicatement. filmez.

Mettez au réfrigérateur.

Certes, me direz-vous, j’aurais pu aussi préparer cette entrée la veille. Mais comme vous n’êtes pas sans l’ignorer, la chair du melon apprécie peu le climat de nos réfrigérateurs. J’opte donc toujours pour une préparation in extremis !

A bientôt !

8 réflexions sur « Verrines de melon à ma façon »

  1. miam miam
    bravo pour ton blog, ça donne envie !
    Après avoir eu un petit salon de thé/restaurant à Nice, je lance moi-même un site de recettes, http://www.bouquet-garni.net.
    Ca me ferait plaisir que tu y envoies tes propres recettes, elles apparaîtront avec un lien vers ton blog.
    Domi,

  2. Une bien belle entrée en matière… j’avoue avoir un peu peur du melon, chez nous il est trop souvent décevant, mais je l’adore quand il est bon. Melon-basilic, cela m’inspire!

  3. de déguster
    de déguster les mots pendant que les papilles salivent toutes seules dans leur bouche… ah l’impact des photos et des souvenirs savoureux… chance d’y avoir goûté sûrement…

  4. Ravie de te relire…et de voir que tu es toujours autant motivée à nous faire saliver.
    Entre le melon et ton grumble de courgettes mon coeur balance…je vote pour les deux…et en plus j’ai du basilic tout frais au jardin…
    Pour l’anecdote, melon et grumble font partie de mes entrées et desserts préférés. Merci et gros bisous

  5. Que de stress ma chère Tara! Heureusement que ton inventivité est inégalable et te permet de sustenter tes invités, ta petite planète et toi-même en deux temps trois mouvements!
    Melon & huile d’olive… quelle belle histoire…

  6. Voilà qui me donne envie de melon, alors que je pensais en être saturée… Pour la tomate, c’est un erreur de programmation, tu te doutes que bavarde come je le suis, il y avait un texte avec !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.